Comment perdre sa culotte de cheval ?

par Anne Cali | 7 décembre 2020 | Actualités Anne CALI

La culotte de cheval, c’est une véritable bête noire pour la majorité des femmes ! Jugée disgracieuse, cette accumulation graisseuse au niveau des cuisses, des hanches et des fesses peut devenir un vrai complexe…

La culotte de cheval, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit tout simplement de cellules graisseuses qui se concentrent au niveau des hanches et du bassin, créant alors un aspect de peau d’orange à la surface de l’épiderme que l’on appelle plus communément la cellulite. Cet excès résulte d’un stockage trop important des graisses alimentaires dans cette zone corporelle particulière. Les explications à ce mécanisme sont multiples, et souvent combinées. Il peut être engendré par un régime alimentaire déséquilibré, et trop riche, comparativement aux dépenses énergétiques quotidiennes consommées par l’organisme. Mais il peut également être lié à des perturbations hormonales, comme la puberté ou encore la grossesse. C’est d’ailleurs pour cette raison que les femmes sont beaucoup plus touchées par la cellulite que les hommes.

La culotte de cheval, comment en venir à bout ?

S’il est difficile de lutter contre la cellulite, il est tout de même possible d’en limiter les effets visibles de diverses manières. D’abord, il est impératif de réduire drastiquement la part des matières grasses dans son alimentation, et d’accroître sa pratique physique afin de compenser les excès. Ensuite, des techniques de massage comme la méthode GAD peuvent aider à lisser la surface de la peau, en éliminant les cellules graisseuses emprisonnées dans les tissus cutanés. A la différence du palper-rouler manuel, le GAD – acronyme de Glisser, Appuyer, Décoller – agit beaucoup plus intensément, et peut ainsi atteindre les couches cutanées les plus profondes. Par son action ciblée, le massage développé par Anne Cali raffermit également la peau, et réduit visiblement la cellulite.


PARTAGÉ CET ARTICLE :